Dernièrement, on a eu le droit au FaceApp Challenge, une application qui permettait de se voir vieillir grâce à un système de photo avant/après.

Greenpeace a repris cette idée pour voir ce que cela donnerait sur l'environnement. Qu'en sera-t-il dans 40 ans ?

L'organisation a souhaité alerter les populations quant au réchauffement climatique qui ronge de plus en plus notre planète.

Greenpeace s'est alors associé à Isobar Moscow pour ses clichés afin de donner un petit aperçu du réchauffement de la planète.

C'est ainsi que l'on peut apercevoir Saint-petersbourg complètement ravagé par les eaux.
De nombreux influenceurs touchés par cette initiative ont reposté ces photos invitant alors leurs communautés à suivre le mouvement Greenpeace contre le réchauffement climatique.

Polina Karkina, coordinatrice de Greenpeacea récemment expliqué que "L'Humanité brûle du charbon, de l'huile et du gaz, ce qui relâche beaucoup de gaz à effet de serre. On a transformé l'atmosphère en véritable décharge. L'équilibre est perturbé pour toujours et le climat qui était adapté pour la vie, devient hostile pour nous et toutes les autres formes de vie autour. Il faut passer le mot : l'Humanité est sur le bord de la catastrophe. Il s'agirait d'arrêter de faire comme s'il n'y avait pas de lendemain"

Cette nouvelle campagne a débuté vendredi dernier et durera toute la semaine. Elle peut facilement se suivre sur les réseaux.

 

  • Baïkal : Avant
  • Baïkal : Après
  • L'arctique : Avant
  • L'arctique : Après
  • Saint-Pétersbourg : Avant
  • Saint-Pétersbourg : Après
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires