Tous les chats méritent notre amour, notre attention, même ceux qui ont de grandes dents et qui vivent dans la jungle. Surtout eux d'ailleurs. Allant du plus grand (et un peu effrayant) au plus petit et adorable, pratiquement tous les chats sauvages du monde sont aujourd'hui menacés de disparaître. Principale cause : l'Homme, qui porte avec lui la déforestation et le braconnage. La plupart sont malheureusement sur le point de nous quitter, et c'est bien dommage :

  • Le guépard asiatique

    Ce magnifique chat parcourait autrefois le Moyen-Orient, l'Asie centrale, du Kazakhstan jusqu'en Inde.

  • Il ne reste qu'une centaine de guépards asiatiques encore à l'état sauvage (Iran).

     

  • Le léopard des neiges

    Vous le trouverez (avec beaucoup de chance) dans les montagnes escarpées d'Asie centrale. Ils se sont parfaitement adaptés au froid et se fondent à merveille dans le paysage.

  • Ils sont malheureusement beaucoup trop chassés pour leur fourrure. Il ne reste qu'entre 4 000 et 6 000 spécimens encore à l'état sauvage.

  • Le chat viverrin, ou chat pêcheur

    Contrairement à mon chat, qui déteste se mouiller, le chat pêcheur est un nageur averti qui vit le long des rivières, des ruisseaux et dans les mangroves.

  • Vivant pricipalement dans les zones humides, transformées et dégradées à un rythme alarmant, ils sont aujourd'hui en voie de disparition.

  • Le chat bai, ou chat doré de Bornéo

    L'un des plus mystérieux. L'exploitation forestière a menacé son habitat, et il est aujourd'hui classé comme étant en grave danger d'extinction par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. C'est l'une des seules photos "potables" que nous ayons de lui. C'est vous dire.

  • Le chat à tête plate

    Un corps mince, une tête unique, ce chat aime traîner et manger du poisson. Un vrai de vrai. Il est en voie de disparition depuis 2008 en raison de la destruction de son habitat. Il en reste moins de 2 500 sur Terre.

  • Le chat des Andes

    Le Chat des Andes se rencontre en Amérique du Sud. C'est un félin de petite taille vivant en altitude et spécialisé dans la chasse des rongeurs. L'homme ayant causé la quasi disparition de ses proies favorites et la réduction de son habitat, c'est une espèce rarement observée et considérée comme étant en danger d'extinction.

  • Le lynx ibérique

    Le lynx ibérique est considéré comme l'espèce la plus menacée de chats sauvages. Il est aujourd'hui l'un des mammifères les plus rares de la planète.

  • Une maladie, la "myxomatose", a décimé les populations de lapins espagnols (principale source de nourriture du lynx) dans les années 1950. Il ne reste aujourd'hui qu'une centaine de spécimens encore dans la nature.

  • Le chat de Pallas

    Ces adorables chats aiment passer du temps dans les grottes, les crevasses rocheuses ou les terriers de marmottes. Mais la dégradation de son habitat, la diminution de ses proies et la chasse le metttent en péril depuis 2002.

  • Le margay

    Le margay vit principalement dans les arbres. Ils sont 14 000 à être tués chaque année pour leur fourrure, sachant qu'ils ne se reproduisent qu'une fois tous les deux ans, et que le taux de mortalité chez le chaton est de 50%. Ils sont décimés.

  • Le serval

    Ce chat aime à errer dans les savanes africaines et a de plus longues jambes que n'importe quel autre chat dans le monde (par rapport à la taille du corps). Ils sont malheureusement chassés pour leurs manteaux, et sont ensuite vendus à des touristes sans méfiance, qui pensent acheter de la fourrure de guépard ou de léopard. Tout comme le chat, l'Homme est rusé.

  • Le caracal

    Ou "lynx du désert", le caracal à la particularité de pouvoir aboyer, c'est un signe d'avertissement. Il est menacé en Afrique du Nord et se fait rare en Asie centrale et en Inde.

  • Le chat doré africain

    Ce n'est que récemment que les écologistes ont pu capturer une image de ce reclus.

  • Le chat doré asiatique

    Il aime passer du temps dans les forêts tropicales humides et forêts à feuilles caduques. La déforestation et la chasse aux os sont les raisons de son déclin. Il avait pourtant une belle gueule.

  • Le chat des sables

    Ce chat unique au monde possède une tête large et de la fourrure entre les orteils, pour le protéger de la chaleur. Il est aujourd'hui menacé mais sa chasse est interdite dans de nombreux pays.

  • Le léopard de l'amour

    Pour lui c'est l'instant critique. Il n'en reste que trente, répartis entre la Russie et la Chine

  • Le tigre de Sumatra

    Il est le dernier des tigres d'Indonésie survivant à l'état sauvage.

  • Malgré les lois qui visent à lutter contre le braconnage, ils sont chassés jusqu'à extinction pour assouvir les marchés mondiaux (os, viande, fourrure). Il en reste moins de 400.

  • La panthère nébuleuse

    Elle est considérée comme étant le lien entre les petits et grands félins. Elles sont menacées par la déforestation et le braconnage à grande échelle pour le commerce d'espèces sauvages. Elles sont moins de 10 000 encore recensées.

  • Le chat marbré

    La principale menace de ce chat est la destruction massive de son habitat en Asie du Sud-Est, qui se produit à un rythme alarmant (qui touche également ses proies).

  • Le chat-léopard
  • Le tigre maltais

    Aussi appelé "tigre bleu", il est aussi rare que mythique. Au même titre que ses congénères, il est chassé pour assouvir les besoins de la médecine traditionnelle chinoise, et a peut-être même déjà disparu.

  • Le tigre doré

    Le tigre doré est une rare variante de couleur due à une mutation appelée rufinisme. Le pelage de ces félins est d'un fauve-doré clair, rayé de brun, et les zones blanches sont plus importantes que chez les tigres ordinaires. Ils sont le résultat de reproduction en captivité, mais l'Inde a des dossiers de tigres dorés sauvages qui remontent aux années 1900.

  • Le lion blanc

    Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le lion blanc n'est pas albinos. Découvert en Afrique du Sud. Il n'est pas différent du lion que l'on connait, sauf que sa fourrure est blanche et ses yeux dorés ou bleus. Il manque de pigmentation, de mélanine, il lui est donc difficile de se camoufler dans la nature et sont donc peu nombreux. En captivité quelques-uns ont eu de petits, ce qui augmente légèrement leur nombre.

  • Le léopard d'Anatolie

    Le léopard d'Anatolie a la fourrure claire et des reflets argentés. Il ne survivrait plus que dans les forêts de l'est de la Turquie. Les dernières traces supposées du léopard d'Anatolie ont été relevées en 2009 mais selon les autorités, aucun léopard n'a été vu dans cette zone depuis au moins un siècle.

  • Le chat rubigineux

    Il est le plus petit des chats sauvages du monde. Nous ne savons presque rien sur ce chat très secret, simplement qu'il est considéré comme "vulnérable" en raison de son habitat naturel généralement transformé en terre agricole.

  • Scottish wildcat

    Ou "tigre des Highlands", ce chat sauvage écossais est en grave danger d'extinction. On n'en dénombre moins de 400.

  • Le chat à pieds noir

    Plus petit des chats sauvages africains, il a de la fourrure noire sous les pattes pour le protéger du sable chaud du désert. Ils sont menacés à cause d'appâts empoisonnés et de pièges destinés à d'autres animaux.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires